Des articles, de l'art et des romans.

Astronomie et voyages extraordinaires.
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il y a peut-être une 9e planète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azur84
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 51
Localisation : watterfallcity

MessageSujet: Il y a peut-être une 9e planète.   Mer 20 Jan 2016 - 21:17

ASTRONOMIE Des preuves indirectes existent mais elle n'a pas été observée directement...

Vue d'artiste d'une possible 9e planète, qui pourrait exister aux confins du système solaire. -

Va-t-il falloir à nouveau modifier les manuels scolaires ? Deux astronomes américains pensent tenir la preuve qu’une mystérieuse « 9e planète » orbite très, très loin du Soleil. Baptisée « Planet Nine », elle serait 10 fois plus massive que la Terre et son orbite serait en moyenne 20 fois plus lointaine que celle de Neptune. Elle ferait le tour du Soleil en 20.000 ans. Mais – et il y a un gros mais – elle n’a pas été observée directement, et il va falloir patienter pour que son existence soit confirmée. Ou écartée.


Ironie de l’affaire, on doit cette théorie, basée sur les mouvements étranges de plusieurs corps lointains, à Konstantin Batygin et Michael Brown, astronomes à Caltech. Brown est connu comme « le tueur de Pluton ». C’est suite à ses travaux que celle qui était considérée comme la 9e planète du système solaire avait été déclassée en simple « planète naine » par l’Union astronomique internationale en 2006.

Perturbations gravitationnelles

Sur quoi se basent les chercheurs américains pour étayer l’existence de cette 9e planète ? Sur les mouvements synchronisés de plusieurs gros cailloux glacés situés dans la ceinture de Kuiper, bien au-delà de Pluton. Sedna et cinq autres voisins ont une orbite très particulière. Au plus près du Soleil, à leur périhélie, ils sont à une distance et à un angle identiques par rapport au plan du système solaire.


Brown et Batygin ont d’abord essayé de prouver que ces mouvements n’étaient pas dus à l’influence gravitationnelle d’une mystérieuse planète, mais ils n’ont pas réussi. Selon eux, la probabilité que cela soit dû au hasard est de 0,007 %. Ils penent que cette 9e planète pourrait avoir été éjectée lors de la formation des géantes gazeuses Saturne et Jupiter.

La chasse est ouverte

La chasse à la 9e planète est désormais officiellement ouverte. La dénicher tiendra du miracle. Selon les calculs, elle serait environ 10.000 fois moins brillante que Pluton, et les astronomes ne savent pas exactement où regarder. Mais Mike Brown estime que des télescopes sur Terre sont assez puissants pour toucher le gros lot, avec de la chance.

Ce n'est pas la première fois que des astronomes pensent avoir découvert une nouvelle planète. La chasse à une supposée «10e planète» avait finalement conduit au déclassement de Pluton. Mais un élément pousse cette fois à l’optimisme : ce type de planète, à mi-chemin entre une « super-Terre » et une géante glacée, semble être le plus commun dans l’univers, au vu des corps découverts jusqu’à présent. A tel point que les chercheurs se demandaient pourquoi le système solaire en était dépourvu. Ou pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uncoindenature.lebonforum.com
azur84
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 51
Localisation : watterfallcity

MessageSujet: Légende inquiétante... :)   Ven 22 Jan 2016 - 10:18

La 12e planète, et des extraits d'une ancienne légende.

L'Épopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive. Plutôt que d'y voir des combats célestes symboliques opposant les divinités, il décida de les interpréter comme des faits astronomiques réels, chaque divinité représentant une planète, et Zecharia Sitchin remarqua qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat. Il explique qu'une collision de Tiamat et de Nibiru, nommée aussi Mardouk, engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes. Accomplissant une orbite elliptique, Nibiru ne passerait au voisinage de la Terre que tous les 3 600 ans, causant à chaque fois d'importantes perturbations et destructions.


source image : wikistrike.com

Zecharia Sitchin est auteur de nombreux livres dans lesquels il expose sa théorie controversée et fondée sur les traductions qu'il aurait faites de tablettes cunéiformes de l'époque prébabylonienne sur l'origine de l'Humanité, dont il attribue la création aux Annunaki, divinités sumériennes qu'il présente comme étant des extraterrestres qui, venus sur Terre pendant la Préhistoire, auraient été divinisés par les premiers hommes. La Mésopotamie aurait été la première colonie terrienne de ces visiteurs venus de l'espace.

Les Anunnaki auraient créé l'homo sapiens en croisant leurs propres gènes avec ceux de l'homo erectus, pour ensuite l'utiliser en tant qu'esclave à l'extraction de matières premières, lesquelles eussent été nécessaires pour protéger l'atmosphère alors en danger de leur propre planète : Nibiru.

On peut d'ores et déjà remarquer que, l'homme partageant plus de 98 % de gènes avec le chimpanzé, il en partage sûrement bien plus avec l'Homo erectus ; on peut dès lors se demander où sont ces fameux gènes dans notre patrimoine. Cependant, on parle de plusieurs dizaines de milliers de gènes pour le génome humain. Ainsi, la différentiation entre l'homme et le singe, même si elle ne s'exprime que sur un faible pourcentage, est représentée tout de même par des milliers de gènes. On peut alors comprendre que même avec finalement peu de gènes différents en pourcentage, les phénotypes en résultant peuvent façonner une espèce bien différente. Ce qui laisse une fenêtre de crédibilité à sa thèse en l'état actuel des connaissances, sans toutefois l'étayer.


source image : scoop.it

Dans son livre, La 12e planète, il offrit la traduction d'extraits d'une ancienne légende, L'Épopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive. Plutôt que d'y voir des combats célestes symboliques opposant les divinités, il décida de les interpréter comme des faits astronomiques réels, chaque divinité représentant une planète, et il remarqua qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat. Il explique qu'une collision de Tiamat et de Nibiru, nommée aussi Mardouk, engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes. Accomplissant une orbite elliptique, Nibiru ne passerait au voisinage de la Terre que tous les 3 600 ans, causant à chaque fois d'importantes perturbations et destructions2.

Ses thèses interviennent dans les livres de David Icke sur la fraternité babylonienne. Contrairement à lui, Sitchin ne considère pas les Anunnaki d'origine reptilienne.

Anton Parks décrit dans son livre Le Secret des étoiles sombres la genèse des Anunnaki, mais vus comme des reptiliens.

Enfin, l'une de ses hypothèses revisite le mythe de Lucifer, l'Ange rebelle qui osa s'approcher des humains malgré un interdit « divin ». Il s'agirait en fait d'un renégat anunnaki (Enki ?) qui n'aurait pas supporté que les humains soient seulement une espèce réduite à l'esclavage.

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uncoindenature.lebonforum.com
 
Il y a peut-être une 9e planète.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut on se connecter sur la box du voisin ???
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?
» Que peut on faire avec les produits LAura Pack
» Les sites et magasins où l'on ne peut s'empêcher d'acheter
» Peut-on reprendre la danse classique ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des articles, de l'art et des romans. :: Au quotidien :: Balades dans la nature-
Sauter vers: