Des articles, de l'art et des romans.

Astronomie et voyages extraordinaires.
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'intestin, un deuxième cerveau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azur84
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 50
Localisation : watterfallcity

MessageSujet: L'intestin, un deuxième cerveau ?   Mar 28 Mai 2013 - 10:51

L'intestin vibre à l'unisson avec nos émotions et quand on est stressé par un entretien d'embauche, une rencontre décisive, un examen scolaire… Il n'est pas rare que notre intestin se détraque.

Plutôt que de traiter les déagréments de notre intestin ne devrions-nous pas regarder de plus près notre équilibre émotionnel ? Parler de ce qui nous préoccupe, se détendre, faire du sport, se défouler pour lâcher prise ?

Des découvertes récentes on mis en évidence la présence de cellules neuronales dans l'intestin qui sécrèteraient quelques 20 neuro transmetteurs identiques à ceux produits par le cerveau. Le cerveau est connecté directement à l'intestin par l'intermédiaire du nerf vague si bien que l'un ne fonctionne pas sans l'autre. Ce qui expliquerait pourquoi lorsqu'on est soumis au stress, notre intestin réagit instantanément. La présence de cellules neuronales dans notre intestin s'expliquerait lors du développement de l'embryon, des cellules nerveuses du cerveau se sépareraient pour migrer au niveau de l'intestin et créer un système nerveux entérique.

L'intestin en plus d'être connecté directement à notre cerveau, siège de nos émotions, produit également entre 70 et 85 % des cellules immunitaires de notre organisme tout en assurant sa fonction de digestion des aliments. C'est dire son importance dans notre organisme !

Ainsi l'intestin peut prévenir le cerveau de la toxicité d'un aliment ingéré permettant alors à ce dernier d'envoyer le message nausées et vomissement à l'estomac. A l'inverse le cerveau prévient l'intestin lors d'infections et celui-ci accélère le processus de défense immunitaire.

Il est donc important d'être à l'écoute de son organisme et de ses émotions. Un intestin irrité par une mauvaise alimentation ou une infection peut jouer sur notre équilibre psychique et inversement car ces deux organes sont liés de manière très intime.



Lorsqu'on a des troubles intestinaux il est donc intéressant de s'interroger sur notre équilibre psychologique car parfois quelques séances de sophrologie, de massages, de sport pour évacuer le stress (surtout pour les enfants souvent sujets à des maux de ventre) permettent une vraie amélioration et évite la prise de médicaments qui de toute façon ne règleront pas le problème.



A l'inverse il est important de prendre soin de ses intestins en étant soucieux de son alimentation et à l'écoute des signes qu'il nous envoit. Certains aliments sont mieux tolérés que d'autres enfonction de chacun et il est important de les isoler un à un.

http://www.jle.com/en/revues/medecine/hpg/e-docs/00/02/4B/16/article.phtml

source : canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uncoindenature.lebonforum.com
 
L'intestin, un deuxième cerveau ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le ventre, notre deuxième cerveau »
» SRManage - deuxième semestre 2010
» Les possibilités du cerveau (Bergson) : télépathie
» Noeud dans le cerveau sur les tests ABX
» Deuxième télévision avec Naxoo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des articles, de l'art et des romans. :: Au quotidien :: Des images de l'avenir-
Sauter vers: